Ce modèle chez les brodeuses parisiennes s'appelle Biarritz mais au vu des évènements j'e l'ai appelé Nissa car Nice il y a exactement 40 ans c'était pour la petite fille que j'étais une ville merveilleuse, la promenade des Anglais, les palaces et des vacances à la colle sur loup au camping le "Pic nic" super génial... Je me rappelle encore qu'un copain de travail avait dit à papa vient là-bas il ne pleut jamais, et bien c'était pas tout à fait le cas puisque le 4 juillet dans ces eaux là c'est le cas de le dire le loup est devenu un véritable torrent en furie le camping fut séparé en deux et les américains qui fêtaient l'indépendance day se retrouvaient coincés de l'autre côté. Et puis il y avait la Codec supérette où on avait le droit d'avoir des transferts à gratter avec des décors, ma petite soeur qui ne supportait pas (elle avait 4 ans)  le climat et à qui le pharmacien avait prescrit un sirop calmant mais pas folle la guêpe, au bout de deux fois elle avait compris que cela la faisait dormir et n'en voulait plus. Au camping c'était les ânes et le tiercé du dimanche, que de Nostalgie, c'était la belle époque.. J'aurais aimé que cela puisse durer toute la vie et j'en ai les larmes aux yeux

Alors pour ne pas oublier la plage, les pin-up, personnellement je les adore, féminine jusqu'au bout de ongles et se dire vivement les prochains étés, je vous fais de gros et tendres bisous et vous remercie de passer par mes pages

 

 

 

nissa

 

 

                                            La Colle-sur-Loup

LA COLLE SUR LOUP